Articles Tagués ‘vincent cuvellier’

Vincent Cuvellier, on est fan

Mini bio et bibliographie (actes sud juniors)

Vincent Cuvellier est né à Brest en 1969. Il a écrit plusieurs romans, dont Tu parles, Charles !, Kilomètre zéro au Rouergue, et albums dont La première fois que je suis née et L’Histoire de Clara chez Gallimard-Giboulées. Ses livres sont traduits en 13 langues.

Depuis 2010, il dirige chez Actes Sud Junior, la collection « T’étais qui toi ? » dans laquelle il a publié Charles de Gaulle et Les Présidents de la République.

Son autobiographie La fois où je suis devenu écrivain sera publiée en mars 2012 aux éditions du Rouergue Jeunesse.

Lien vers son blog http://vincentcuvellier.canalblog.com/

On est fan de JC Mazurie

Mini bio

Chez Actes Sud Junior, Jean-Christophe Mazurie a déjà illustré De Gaulle dans la collection « T’étais qui toi ? », qui était son premier livre, ainsi que les Transports à petits pas. Depuis, il a également publié un album chez P’tit Glénat. Il vit en Gironde.

POST DE VINCENT CUVELLIER sur son nouveau livre : une autobiographie….

16 avril 2012

Le jour où je suis devenu écrivain…

Voilà, j’ai fait un livre autobiographique… c’est pas le premier, comme pas mal d’écrivains, je mets plein de trucs persos dans mes livres, mais là, c’est assumé, je dis je, le personnage s’appelle Vincent, bref, je raconte ma vie… pas toute ma vie, en fait, mais un passage bien précis: celui où vers les 16-17 ans, j’ai en un an, arrété l’école, été au chomage, commencé des petits boulots, écrit un livre, reçu un prix et été publié pour la première fois…

Je vous cache pas qu’écrire une autobiographie c’est vraiment bizarre… pas désagréable, mais bizarre… mais je n’aurais pas écrit d’autobiographie si je n’avais pas voulu en premier lieu écrire, non pas un livre sur moi, mais un livre sur la naissance de la vocation… c’est un sujet qui me travaille depuis longtemps, j’ai retrouvé l’autre jour dans un vieux carnet une ligne où j’avais écrit « écrire un livre sur la naissance de la vocation »…

Et puis après tout, j’ai assez sacrifié à ma profession pour avoir le droit d’écrire dessus.

Ce livre (qui devait au début s’appeler « l’écrivaillon » ) est peut être celui qui s’adresse le plus directement à ses lecteurs… depuis mes débuts, j’ai envie de parler aux enfants qui n’aiment pas lire, aux ados qui rament à l’école… avec ce bouquin, je peux leur dire qu’écrire n’est pas réservé aux premiers de la classe, que ce n’est pas spécialement une démarche intellectuelle, que, paradoxalement, ce n’est pas réservé aux seuls littéraires!!!

Allez, je l’avoue, ce bouquin sent aussi la revanche sociale, mais c’est comme ça… mais si il n’y avait pas un tel écart aussi… je m’explique: la littérature et la culture en général, sont quand même phagocyteés par les enfants des classes moyennes supérieures, par des enseignants ou fils d’enseignants, par des diplomés, que quand un fils de prolo qui a un BEP agricole devient écrivain, il faut bien le dire… j’ai rien contre eux, je dis juste que c’est plus dur pour nous!

Notre ascenceur social à nous, c’est un vieil escalier pourri en colimaçon auquel il manque des marches…

Ca s’appelle « le jour où je suis devenu écrivain » , c’est publié au rouergue, sorti en mars, et c’est pour les ados.

J’ai copier/coller ce post car il explique son parcours, et je suis heureuse de découvrir qu’il ait un parcours de vie si intéressant malgré un « petit » bagage scolaire. Cela donne de l’espoir.

Si vous avez lu quelques post sur les livres que l’on a lu et que l’on a  aimé, vous devez savoir que l’on a beaucoup d’affection pour cette « nouvelle » collec.  édité par actes sud junior.

Ce n’est pas à proprement parler une nouveauté, mais comme on attend qu’elle sorte à la bibliothèque, pour nous, c’est tout neuf !!!

Churchill était annoncé depuis 6 mois ( je veux dire par là, qu’il était « en traitement » dans les bureaux de la biblio), de guerre lasse, j’ai arrêté de surveiller sa mise en rayon; et puis aujourd’hui, alors que Kicko et son copain Valentin s’éclataient à l’expo pixellissime de l’alcazar, il m’ait venue l’idée de regarder de nouveau les rayons, pour vérifier si, par le plus grand des hasards, churchill ne serait pas « en service ».

Est-ce que Winston Churchill  se retournerait dans sa tombe s’il savait que quelque part en France on attendait sa mise en service sous forme de Bio…graphie? Depuis le temps, il doit savoir qu’il faut être « souple » avec les nouvelles générations….;) déjà beau qu’elles s’intéressent à lui!

Bref, j’ai trouvé et j’ai lu, dans la même journée, Churchill par t’étais qui toi, écrit par Marcelino TRUONG et illustré par J.C MAZURIE. Les ingrédients du succès sont presque tous là. De l’humour dans le texte et de l’impertinence dans les dessins. Une histoire humaine, les qualités, les défauts, sont mis en lumière. L’enfance est l’objet de chapitre bien detaillé, qui permettent à l’enfant de faire des comparaisons avec la leur.

Bref, il me reste à lire dans la meme collec : léonard de Vinci,Sitting bull (bien que Kicko dise le contraire),benjamin Franklin, Robespierre, et le nouveau : les présidents de la république ( actualité oblige! )car je veux tous les lires!!!

Et il se pourrait même que j’achète  le derniers (les présidents!)

Première page du premier portrait : Napoléon III