Articles Tagués ‘romain duris’

Bonjour, l’auteur de ce post s’étant suicidé juste après avoir vu le film, c’est son assistant qui raconte l’histoire.

20507099.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Ce film fort philosophique fait comprendre la puissance de l’amour par la subjectivité du regard, et la mauvaise odeur qui s’en dégage. En effet le nénuphar symbolisant le cancer(ou la tuberculose, bref LA MALADIE) grandit de plus en plus jusqu’à tuer l’interlocutrice ( l’heroïne ndt) du nom de Chloé rappelle étrangement le moment ou : maître corbeau sur un arbre perché,tenez en son bec un fromage et ou maître renard par l’odeur dégoûté, mourra comme une merde allongée.

20507100.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

ENFIN BREF. L’allégorie du pianocktail doublé par le cuisinier vivant dans le frigo et dansant la lambada avec des jambes de 3 mètres évoquent…. L’ENVIE D’AIMER, L’ENVIE D’AVOIR ENVIE, QU’ON ALLUME MA VIIIIIIIIE !!!!!!!!! L’anguille symbolise quant à elle l’absurdité des mouvements de la table et du cafard sonnant qui marche !! Mais cette histoire nonchalamment spécifique à l’univers mélodramatique ésotérique du genre, la machine à écrire représentant le destin triste et impossible à changer malheureusement.

20507101.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Jean sol-partre qui est une drogue de l’esprit des yeux et du coeur malade par la puissance de l’homme SANDWICH découpé par la broyeuse déchiqueteuse véhiculeuse de dégoût et de graines de protons faites à base d’humains qui dansent. La philosophie incarne ce film allez le voir et laissez vous submerger !!!!

Michel pas-frais.

20507122.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

… Combien de vues pour ce genre d’article ? Hum ?

Zéro… Pire qu’avant….

Bon… On va ressusciter l’autre et virer michel.

Comment on fait pour ressusciter quelqu’un ?

On tue quelqu’un d’autre et on récupère son âme auprès de satan.

Parce qu’il est allé en enfer ? 

Ben oui comme tous les humains, à part les mormons.

Ok…

A suivre…(qu’il dit ndt)

kicko.

Je l’annonce dès la première ligne, pour moi (évidemment cela n’engage que moi) ce film est un chef-d’oeuvre!

l-affiche-officielle-de-l-ecume-des-jours

Pour avoir lu le livre, je trouve que l’adaptation de Gondry est l’élément qu’il fallait pour apprécier totalement la folle imagination de l’univers de Boris Vian. Gondry en nous donnant ses images nous permet de visualiser des inventions de Vian, qui sont tellement folles qu’il est parfois difficile de les visualiser « simplement » avec la lecture.

Merci Michel Gondry ! 

L-Ecume-des-Jour-poster-Omar-Sy-Nicolas

Les acteurs semblent en retrait car ils sont qu’un élément d’un univers tout entier, et je trouve que le casting a eu le bon gout de la simplicité et de la modestie.

C’est  la première fois que je trouve qu’un film est le média nécessaire pour compléter un livre. Je suis bluffée !! Je trouve que Vian a besoin de ça pour qu’on puisse pénétrer dans la magie de sa créativité.

Aujourd’hui j’ai vu un film magistral. C’est rare.

Barbara

affiche-teaser-france-avec-gad-elmaleh-l-ecume-des-jours_517b0001165ac

Synopsis :

Printemps 1958. Rose Pamphyle, 21 ans, vit avec son père, veuf bourru qui tient le bazar d’un petit village normand. Elle doit épouser le fils du garagiste et est promise au destin d’une femme au foyer docile et appliquée. Mais Rose ne veut pas de cette vie. Elle part pour Lisieux où Louis Echard, 36 ans, patron charismatique d’un cabinet d’assurance, cherche une secrétaire. L’entretien d’embauche est un fiasco. Mais Rose a un don : elle tape à la machine à écrire à une vitesse vertigineuse. La jeune femme réveille malgré elle le sportif ambitieux qui sommeille en Louis… Si elle veut le poste, elle devra participer à des concours de vitesse dactylographique. Qu’importent les sacrifices qu’elle devra faire pour arriver au sommet, il s’improvise entraîneur et décrète qu’il fera d’elle la fille la plus rapide du pays, voire du monde ! Et l’amour du sport ne fait pas forcément bon ménage avec l’amour tout court…

20270335.jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Film à la trame classique, comédie sentimentale et film « sportif » oui, oui!. Avec une direction d’acteurs très réussit. Un très bon moment de cinéma, avec un sujet étonnant, et un éclairage de la société française, original.