Articles Tagués ‘2015’

belles-familles-de-jean-paul-rappeneau-11435629kudnl

Je n’irais pas par 4 chemins, n’écoutez pas France Inter et Telerama, Rappeneau réalisateur merveilleur des Mariés de l’an II en 1971 avec Jean-Paul Belmondo, Marlène Jobert et Laura Antonelli, puis Le Sauvage en 1975 avec Yves Montand et Catherine Deneuve.  puis En 1990, Rappeneau dirige l’adaptation du Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand, avec, en vedette, Gérard Depardieu, le film reçoit un énorme succès critique et populaire. (wikipedia) nous pond ici un truc « moisi » de bout en bout . Rien à garder malgré des acteurs réputés.

« Belles familles » est une comédie de notables aux ressorts moisis, aux rebondissements éventés, où l’imaginaire bourgeois se frotte aux tensions néo-beaufs. cahier du cinéma.

CASTING :

  • Mathieu Amalric : Jérôme Varenne Quinquagénaire au physique de leucemique ou cancereux (au choix) veut/doit nous faire gober que deux magnifiques femmes ayant la moitié de son age sont amoureuse de lui ? Mais à la fin du film ce n’est pas tant cette invraisemblance que ses moues dégoutés fassent aux sentiments amoureux que lui avoue une copine de lycée, une femme de son age !
  • Marine Vacth : Louise, une jeune fille rebelle filmé avec le ragard amoureux du peintre pour son modèle.
  • Gilles Lellouche : Grégoire Piaggi, un autre quinqua qui a peur de vieillir/ mourir amouraché de Louise symbole de la jeunesse et de la vie. Un rôle bien tenu par Gilles Lellouche.
  • Nicole Garcia : Suzanne Varenne qui aurait du tenir un rôle mère matriarche « à cause de » qui tout se déclanche mais qui est en dessous de la stature attendue.
  • Karin Viard : Florence très bien en seconde vie du docteur Varenne,notable de région. Mais mon dieu enlevez-lui son horrible moumoute et sa degaine des années cinquante !
  • Guillaume de Tonquédec : Jean-Michel Varenne caricatural dans le rôle du frere qui s’epuise a veiller au grain.
  • André Dussollier : Pierre Cotteret parfait en maire de campagne.
  • Gemma Chan : Chen-Lin magnifique et sous exploitée.

L’Autrefois j’écoutais France Culture, woué j’aime bien!! c’est comme ça!! mais je ne saurais pas vous dire le nom de l’émission, un truc sur les livres sûrement!!

Et j’entends que MrJean Teulé, respectable auteur, que l’Histoire De France, fait ban****apparemment inspire a écrit un truc vraiment osé sur Héloïse et Abélard, un vieux truc qui pu, que j’ai jamais ouvert, et qui me donne pas envi, et qui parait qui faut avoir lu si on est cultivé et qui faut avoir lu si on veut comprendre la Fraaaaaaaaance et le monde, tant qu’on y est………

9782260022107

Bref il a écrit un truc tellement ébouriffant que la dame dans le poste radio était ébouriffée et ne savait pas comment nommé cet objet littéraire…Alors, bien qu’il coutâsse 20 euros, je l’ai HT et je suis…moi de même ébouriffée! Gonflé Jean Teulé ! Et bien que j’ai eu peur de l’excès de gaudriole annoncé, il arrive à nous embarquer dans cette chaude hot histoire d’amour, et, sur le débat qui agite la culturosphère, à savoir si ce livre est simplement racoleur, je dirais que « non », la maîtrise et la volonté sont assumées et finalement tombe juste.

Bravo Mr Jean Teulé, je crois que je vais lire Heloïse et Abélard grâce à vous !

JURASSIC WORLD

Publié: 28 juin 2015 dans CINEMA
Tags:, ,

Ben ouais/woué au choix… ici on a répondu au chant des sirènes du bloc buster.

Et même pas honte, avec ça! et nos mirettes sont comblées en 3D.

images

10 fois on a eu l’impression d’être bouffé par le gros méchant dinosaure génétiquement modifié par la science le « indominus machin chose » , « indominus rex » après recherche wikipédia,

« Mais un dinosaure génétiquement modifié est-ce encore un dinosaure ? » sera la question philosophique du film auquel Chris Pratt répondra définitivement « non »

Grand frisson donc et personnages caricaturaux sont la recette gagnante de ce block buster de l’été, ah ! et, j’oubliais, les talons aiguilles de…Claire Dearing (Bryce Dallas Howard) (control C-control V de chez wiki) qui les garde jusqu’à la dernière image !!!  inouï !!!

Résumé Wiki pour être complet

Le film traite de l’adaptation théâtrale de la nouvelle Parlez-moi d’amour (What We Talk About When We Talk About Love) écrite par Raymond Carver en 1981. Le film a fait l’ouverture du festival international du film de Venise en 2014, où il fut aussi présenté en compétition officielle. Le film atteint la consécration en 2015 en étant récompensé à quatre reprises lors de la 87e cérémonie des Oscars, en obtenant notamment l’Oscar du meilleur film ainsi que l’Oscar du meilleur réalisateur pour Alejandro González Iñárritu.

une image, ou deux.

birdmanposter 141020_r25614-1200-756

ILLUSTRATION BY PETER STRAIN  sur the new yorker ,canon !

Mon avis, évidemment !

G adoré, et je vous le conseille.

Bon, G dépassé le CM2, je suis obligée de développer…n’est ce pas ? G adoré car c’est un film rigolo, G adoré car G redécouvert rougagoufinakis machin stuff, pardon chose (G vu le film en V.O.S.T : version originale sous titrée) sous un autre jour (je le déteste en parasite fouteur de merde dans bad trip). Comme le résume the new-yorker Zach est :  » Riggan’s long-suffering friend, Jake (Zach Galifianakis) ». traduc : Zach Galifianakis est l’ami souffre douleur de long date de Riggan ( Riggan est le nom de Michael Keaton dans le film). G aimé car l’unique plan-séquence (même s’il est dû à un trucage) est super bien maitrisé, donne un dynamisme, super, et enfin ce film est une super visite des coulisses d’un théâtre. Serais-je en train d’user le mot super ? A un moment : «  a member of the cast is felled by a tumbling arc light. A replacement is needed fast, and, as Riggan’s long-suffering friend, Jake (Zach Galifianakis), explains, the choice is narrow: Woody Harrelson is doing another “Hunger Games,” Michael Fassbender is on “X-Men” duty, and Robert Downey, Jr., is soldered tight to “Iron Man.” Luckily, Mike Shiner (Edward Norton), another big name, is free » et c’est très rigolo amusant poilant hilarant, pfff choisissez ! de voir des vrais acteurs jouant des vrais rôles de super héros cités comme possible remplaçant dans la pièce montée à broadway par Riggan. patati et patata allez au cinéma!!

 

 

 

 

 

 

spoil copy

ça c’est bathroom quest, si j’ai bien compris un auteur qui sera présent au festival . je vous colle sa photo :

bathroom-quest

j’hésite entre la grenouille et le monstre alien.

Ca me plait bien ses histoires de satan. Avec humour. Le graphisme et plaisant. Le noir et blanc bien géré (j’veux dire par là que ça fait pas mode économique, c’est un choix esthétique.)

Alors g découvert que Glory Owl était un collectif, et que bathroom quest en faisait parti. Ils publient des strips sur facebook et en album extrait : ( attention humour trash!!!)

gloryowl

Glory-Owl-2

Pourquoi un post sur ce festival, alors que je ne sais encore si je vais y aller? ben, justement c’est une occasion de faire le tour des auteurs présents, que je ne connais pas,  et m’aider à choisir les univers qui me plaisent. Car c’est pas tous les ans que j’y trouve mon compte . Rien de pire que d’aller dans un festival ouù aucun auteur ne vous interpelle…

Julien Monier et Frédéric Chabaud avec « La faucheuse des Moissons » , ils ont l’air sympa ces deux là. SANG NOIR a l’air bien sur le fond et la forme…

SangNoir_frontcover

donc j’irais au festival pour ces 3 là, j’aime en BD donc : l’Histoire et l’humour trash, kon se le dise !