Archives de la catégorie ‘HOBBIES’

critique Les Inrockuptibles (la pire)

Un gloubiboulga métaphysico-shaolin qui place « Doctor Strange » quelque part entre « Kung Fu Panda », les films de JCVD et un épisode des Tortues Ninja – le second degré en moins. (…) Triste spectacle cachant mal celui de l’ogre Marvel qui, après avoir gloutonné toute la marmite à histoires, racle le fond de son imaginaire pour n’en tirer que des miettes de niaiseries et des bibelots d’un autre âge.

critiquLCI (une des meilleures)

Le blockbuster porté par Benedict Cumberbatch a su puiser dans quelques monuments de la pop et de la geek culture tout en ayant son identité propre.

dr-strange-film-iron-man3-captainamerica2

Perso, évidemment que la mystique shaolin-tibétaine est archi-usée, mais bon j’ai pas envie d’en tenir rigueur à ce film  car le jeu d’acteur de Benedict Cumberbatch, le soin de la direction de la photographie, le doublage français , les dialogues sont soignés pour le plaisir du public. j’adore les petites saillies régulière du Doc Strange qui  font mouche (je dois aimer la pop culture et la geek culture).

570343

Publicités

LE PITCH sur allociné

1948. Jacques-Yves Cousteau, sa femme et ses deux fils, vivent au paradis, dans une jolie maison surplombant la mer Méditerranée. Mais Cousteau ne rêve que d’aventure. Grâce à son invention, un scaphandre autonome qui permet de respirer sous l’eau, il a découvert un nouveau monde. Désormais, ce monde, il veut l’explorer. Et pour ça, il est prêt à tout sacrifier.

« Le cinéaste, Jérôme Salle, confirme son amour de la belle image, du cadre et de la lumière, du choix des extérieurs, du rythme et de la spectacularisation du récit. Mais la grande réussite réside dans le mixage de ce talent avec la profondeur psychologique des personnages, pierre d’angle de tous ses films. »

in franceinfo culture box

 

odyssee_c

ATTENTION ne lisez pas la fin de l’article de france info qui déflore trop l’intrigue. Car si vous ne connaissait pas la vie de Cousteau (comme moi) ce biopic et un plus qu’un biopic, on suit les aventures du commandant comme celle d’un personnage trop plus qu’humain et on remercie Jérôme Salle de ne pas faire une hagiographie.

Dommage qu’il y ait tant à dire sur la vie de Cousteau et que parfois le film est comme un album photo dont on tourne trop vite les pages et les années. Dommage que Cousteau quitte son rôle de super papa du début pour l’aventure . On se prend à rêver qu’il prennent ses fils avec lui pour vivre toutes ses aventures sur la calypso.

Dimanche (aprem’ pour changer….) je suis allée voir le dernier TIM BURTON, poussée par les critiques dithyrambiques (!)  et notamment ceux du masque et la plume….

Et je me suis régalée, c’est un très bon film, même si la narration est classique. Tim nous emporte. On ne voit pas le temps passé, et c’est agréable de voir son univers gothique investir cette histoire.

Je suis sortie de la salle de ciné en souriant et cela faisait longtemps que cela ne m’était pas arrivée ! Les 3/4 derniers films que j’avais eu le malheur de voir n’étant vraiment pas bon !

Que je me souvienne : les  7 mercenaires, suicide squad, infiltrator….

je ne vous dévoilerai pas l’histoire, pas le but, c’est tellement mieux de découvrir l’intrigue par soit même et tellement mieux d’être étonné durant le film et à la fin !

miss-peregrines-home-for-peculiar-children-montage-1

INFILTRATOR avec BRYAN CRANSTON

Publié: 11 septembre 2016 dans CINEMA, HOBBIES

PAS MAL MAIS PAS ABOUTI tel est le commentaire résumé en 3 étoiles du blog du cinéma. Et c’est tellement vrai. http://www.leblogducinema.com/

Perso, aujourd’hui de voulait aller voir Mel Gibson dans Blood Father, mais y y’était plus à l’affiche le dimanche matin à la séance de 10h. Et moi le cinoch c’est EXCLUSIVEMENT le dimanche à 10h du matin….Tétue?

Alors je me suis repliée sur INFILTRATOR car je suis aussi fan de BRYAN CRANSTON que de MEL GIBSON. Bien que le titre soit ridicule – ça fait penser à Terminator…. pour rien, je suis allée voir le film sans crainte, avec Bryan, je pouvais pas me tromper, n’est ce pas?

images

J’ai pas déchanté, mais ce n’était pas le pied intégral. Bryan semble mal employé la dichotomie famille/ travail d’infiltration est artificielle, la storyline est chaotique pour faire style mais c’est mal fait….heureusement comme le fait remarquer le blog du cinéma : « Au niveau des seconds rôles par contre, on a quelques  bonnes surprises. John Leguizamo (qui n’est pas James Franco une nouvelle fois déguisé en latino) tire son épingle du jeu,

images-1

mais c’est surtout Benjamin Bratt (connu pour son rôle dans la série New York : Police Justice) qui siphonne toute l’attention dès qu’il apparaît à l’écran. Élégant et raffiné, il incarne le visage angélique du Mal qui gangrène les États-Unis des années 80. »

images-2

 

HOUSE OF CARD

Publié: 25 août 2016 dans HOBBIES, SERIES, VOYAGES/SORTIES

C’est l’été -ct l’été- j’en ai profité pour me gaver de séries, après la caravane de l’étrange, appellée aussi carnivale en V.O j’ai regardé -je regarde- HOUSE OF CARDS.

avec Kevin spacey -producteur executif- et robin wright (ex pen).

wikipedia « House of Cards est une série télévisée américaine créée par Beau Willimon, produite par David Fincher, Kevin Spacey, Eric Roth, Andrew Davies et Michael Dobbs, elle est l’adaptation de la série britannique homonyme, elle-même adaptée du roman de Michael Dobbs. La série est diffusée depuis le 1er février 2013 sur Netflix auxÉtats-Unis et au Canada. »

resumé saison 1

Frank Underwood, élu démocrate à la Chambre des représentants et whip de la majorité, a aidé Garrett Walker à devenir président des États-Unis en échange de la promesse de devenir Secrétaire d’État. Mais, avant l’investiture de Walker, la chef de cabinet Linda Vasquez lui annonce que le président n’a pas l’intention d’honorer sa promesse. Furieux, Underwood et sa femme Claire, qui comptait sur la nomination de son mari pour développer sa société de défense de l’environnement, s’allient pour détruire ceux qui s’opposent à leurs projets.

Frank se met donc à la recherche de pions pour obtenir le poste de vice-président qu’il finira par obtenir à la fin de la saison 1 en manipulant le président et son entourage. Il recrute pour ce faire le député de Pennsylvanie Peter Russo, manipulable du fait d’une vie privée dissolue, et la jeune et ambitieuse journaliste Zoe Barnes. Frank Underwood est un homme manipulateur et dénué du moindre scrupule, prêt à tout pour arriver à ses fins : seule compte à ses yeux sa conquête des sommets du pouvoir.

personnellement n’ayant aucunes illusions sur la politique et surtout les hommes politiques je regarde cette serie comme un documentaire…..

image :

house-of-cards

PAN de Joe Wright

Publié: 1 novembre 2015 dans CINEMA, HOBBIES
Tags:, ,

« Peter est un orphelin et se fait enlever, lui et ses amis, au Pays Imaginaire. Mais la vie n’y est pas aussi féerique qu’elle semble le promettre. Il travaillera avec d’autres orphelins de toutes époques, de touts pays dans une mine pour Barbe noir à la recherche du《pixel》. Il réussira à s’échapper, et se mettra à la recherche des indiens en espérant qu’ils l’aident à retrouver sa mère. »

synopsis wikipedia.

pan-film-posters-full-celebrity-watchdog-insert1

Ce que j’ai apprécié dans ce film c’est la dimension esthetique . En effet dans le monde imaginiare ce qui est très beau c’est la feerie des couleurs surtout dans le monde des indiens. regardez le costume de Tiger Lily sur l’affiche au dessus. Ces plumes multicolores, le travail du tissus, magnifique. Evidemment, il n’y a pas que ça, cela serait un peu court ! La trame imaginée pour ce préquel, est bien trouvé, les origines de Pan, sont intéressantes. Barbe Noire est un vilain à la hauteur. Garret Hedlund avec son look d’Indiana Jones, pique notre curiosité, on se demande comment il va devenir capitaine crochet…car une suite semble annoncée…..si les rentrées sont là …

CT tout bonnement génial ! les auteurs étaient super disponibles, super à l’écoute et super passionnants ! comme prévu on a les dedicaces de Frédéric Chabaud et Julien Monier ! super sympa et super famille ! à connaître de toute urgence si ce n’est déjà fait ! voici la dédicace :

IMG_20150329_183513

et la dédicace de Bathroom Quest du collectif Glory Owl ! Trés sympa aussi ! à connaître de toute urgence si ce n’est déjà fait ! voici la dédicace :

IMG_20150329_182836

On a découvert aussi DOMAS qui a illustré une BD sans texte pour les moins de 6 ans et que Mamie Rose a offert à Alisson, le petit chaperon rouge ,qui à 3 ans était super heureuse et super patiente !