L’ODYSEE OU LE MIRACLE GREC de LUC FERRY

Publié: 15 mars 2015 dans LIVRES/TEXTES
Tags:, , ,

D’abord qui c’est celui-là? un descendant de Jules Ferry?

BIO WIKIPEDIA moi ça me va.

Fils d’un préparateur et constructeur de voitures automobiles sportives et d’une mère au foyer, Luc Ferry a trois autres frères (dont le philosophe Jean-Marc Ferry).

Il devient professeur agrégé de philosophie en 1975 et débute sa carrière d’enseignant au lycée des Mureaux (Yvelines). Il est notamment affecté à l’École normale d’Arras de 1977 à 1979 puis en détachement au CNRS comme attaché de recherche de 1980 à 1982 et enfin chargé de cours à l’université de Reims, puis à l’École normale supérieure, aux universités de Paris X et de Paris I

En 1980, il obtient un doctorat d’État en science politique à l’université de Reims.

Il obtient l’agrégation de science politique en 1982 et devient ainsi professeur des universités. Il est successivement nommé à l’Institut d’études politiques de Lyon de 1982 à 1988 puis professeur de philosophie à l’université de Caen Basse-Normandie de 1989 à 1996 et à l’université Paris VII-Denis-Diderot depuis 1996.

Il accède à la notoriété en publiant avec Alain Renaut La Pensée 68 (1985) dans lequel il critique des penseurs de l’après Mai 68 : Pierre Bourdieu, Jacques Lacan,Jacques Derrida et Michel Foucault.

etc..

Bref, un type qu’a fait beaucoup d’étude, qu’a était ministre de l’éducation nationale, qu’a une belle voix, et un très grand vulgarisateur, ça c’est ma version à moi. Bon c’est un « traditionel ». Kézako? Pour moi ça signifie qu’il a pas du tout aimé ce qui c’est passé en mai 68, c’est son livre qui critique mai 68 qui me fait dire ça. Je dis ça pour situer le type. 

Il a déjà publié une collec’ sur l’histoire de la philo, un truc super, une lecture classique mais super. En effet n’importe quel débutant en philo pouvait se plonger dans cette lecture pour défricher les concepts et les courants.

main_vad_product (2)

Puis aujourd’hui il publie cette nouvelle collec’ où il approfondit le lien entre les deux oeuvreS litteraireS fondamentale de la culture hellenique (ou hellenistique ?) et la philosophie grecque ..ou plus ? je me pose la question, puisque la mythologie grecque infuse toujours dans notre culture, ne serais qu’au travers du langage,

Voici le quatrième de couv’ ( ce qui est écrit au dos du livre, quoi !) 

« Par dizaines, des expressions issues de la mythologie grecque se sont inscrites dans le langage courant : une « pomme de discorde », un « dédale de rues », prendre le « taureau par les cornes », toucher le « pactole », « tomber de Charybde en Scylla », suivre un « fil d’Ariane », « jouer les Cassandre », etc. Mille références endormies aux Sirènes, à Typhon, Océan, Triton, Python, Sibylle, Stentor, Mentor, Laïus, Argus, Œdipe et à tant d’autres personnages mythiques habitent encore incognito nos conversations de tous les jours. Je vous propose de les réveiller en racontant les histoires magnifiques qui en sont l’origine. » (chopé sur le site du figaro store)

main_vad_product (1)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s