COLLECTION : doAdo noir EDITION LE ROUERGUE

Publié: 6 août 2013 dans LIVRES/TEXTES
Tags:,

J’ai 40 ans. Oui, oui. Et je lis des romans jeunesses depuis….10 ans.oui, oui.

Quand j’avais 6 ans,  je détestais lire, surtout J’AIME LIRE, la collec auquel t’abonne les parents, en croyant bien faire.

Logo_J'aime_lire

MAIS avoir le livre devant les yeux, ne donne pas envie de le lire, et lire un livre j’aime lire, ne donne pas envie de lire les suivants…Les histoires ne sont pas toutes intéressantes. Le côté « il en faut pour tous les goûts », fait qu’au bout d’un an, tu en auras aimé un ou deux. les monstres, les robots, l’école, les cauchemars, les intrigues policières…Ça intéresse pas tout le monde….

Cela fait que je ne lis des romans jeunesse que depuis que je suis adulte….AVANT ? j’ai commencé à lire au lycée, les trucs obligatoires. Puis j’ai lu Agota Kristof, Milan Kundera, Jostein Gaarder,

le-monde-de-sophie-86202

bernard Werber, Robert Merle…..

Et maintenant je lis, je dévore des romans jeunesses….bizarre la fille, complètement gaga. J’essai de relire des livres d’adultes de temps à temps….Mais le dernier que j’ai lu, m’a un peu gonflé. Un sujet poignant, certes, mais qui se traînait en longueur, tellement l’auteur voulait faire vivre toutes les atrocités de la 2GM versus Asie à son héroïne. C’est les orchidées rouge de Shanghaï de Juliette Morillot. C’est à connaître, mais la fin part en eau de boudin. Il n’est pas humainement possible qu’un seul être humain subisse tout ça et survive. Ce livre donne l’impression de faire dans la surenchère . Il met au final très mal alaise. Pas dérangeant dans le bon sens du terme, genre « ou là là je suis face à un aspect de l’humanité que j’ai pas envie de voir » mais genre  » je vous vend 4 horreurs de la guerre pour le pris de 2, saisissez l’offre »

51BXXXAWCFL._SL460_

Mais aujourd’hui, je voulais parler de la collec doAdo NOIR de la maison d’édition Rouergue. Un filon à suivre, j’ai lu Being de Kevin Brooks et maintenant j’ai fini filer droit de Michael Coleman.

412ila4lQRL._

Le noir, le thriller, d’hab c’est pas mon truc, mais dans cette collection, plus que le thriller, c’est l’épaisseur des personnages qui est passionnant. On vit de l’intérieur, le  monde , selon le personnage principal. Souvent un garçon.Très instructif pour un e fille…Les Anglais ont un gout pour le noir, une veine sociale poignante que l’on retrouve chez les burgess, brooks et donc coleman. Pas de tralala, pas de mélo, du tristement désespérant quotidien en cul de sac. Ben même si c’est pas ma came, je reste scotché à l’histoire, au parcours. doAdo noir, une bonne collec à lire les yeux fermé !;)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s