Honoré de Balzac

Publié: 23 mai 2012 dans LIVRES/TEXTES
Tags:, , , ,

C’est qui ce gros joufflu ? Un acteur engagé pour un biopic sur Hitchcock ? Non c’est notre Joufflu à nous,les français,c’est Honoré de Balzac. Il est né le 20 mai 1799 quand il était bébé,les historiens affirment qu’il avait cette  tête.

Sa mère le met tout de suite chez une nourrice qui l’élèvera 2 ans (de 4 à 6 ans) elle l’enverra ensuite en pension dés ses 8 ans et il restera 6 longues années ou il noiera son chagrin dans les gateaux et le chocolat en faisant du trafic illégalement dans les sous sols de la pension… Non plus sérieusement,il noie son chagrin dans la bouffe ET dans les livres qu’il dévore (il est gourmand dans tous les sens cet hédoniste !) il dira aussi qu’il n’a jamais eu de mère (elle a 19 ans) car celle-ci s’en foutait pas mal de lui. Parce qu’à 19 ans la plupart des ados sont des sales punks qui font du bruit.

En plus sa mère veut qu’il soit notaire,le métier le plus nul et dangereux de l’histoire. Ce qu’il refusa,il décida alors d’écrire des livres et de gagner sa vie de cette façon, même si son premier livre craignait grave. Il continuera alors d’écrire jusqu’à sa…….

M.A.J : Après avoir écrit son 1er livre (celui qui est nul) il tombe amoureux d’une mamie de 45 ans (c’est vraiment une mamie !!!) qui est mariée.Elle deviendra la 1ére maitresse de Balzac (BEUUURK !!!!!),Notons que Balzac cherchait une mère dans ses compagnes. A l’époque le roman est un produit de grande consommation surtout chez le lectorat féminin qui se passionne pour les histoires à l’eau de rose. Balzac exploite cela et travaille comme Charlie Chaplin dans les temps modernes (en gros : il écrit dans le vide même quand il n’a pas de plume). Le second livre est : Le Vicaire des Ardennes,dans l’ouvrage, un prêtre né d’une relation entre un évêque et d’une marquise se marie avec une jeune fille qui est sa sœur mais qui ne l’est finalement pas.

WHAT ??????

Heureusement les gouts ont changé depuis sinon la seul émission qui passerait à l’antenne serait : les feux de l’amour.Balzac aimerait aussi être riche,il veut aussi réussir sa vie sociale malgré ses cheveux GWAISSEUX sans oublier ses ongles noirs comme du charbon.Il essaiera aussi de devenir éditeur et imprimeur mais il court à la faillite et s’endette un max, dettes qu’ils mettra longtemps à résorber, mais il passera sa vie a être endetté.C’est d’ailleurs ce thème là qu’il met toujours en scène dans ses bouquins en parlant aussi du capitalisme naissant avec tous les trucs qui s’y rattachent.

En 1829,on publie le premier grand ouvrage de Balzac,Les Chiants.

….

Ah ! Non ! C’est les CHOUANS. En Décembre de la même année,il signe « La physiologie du mariage » qui acquiert un certain succès même si certains le trouvent fort scandaleux,il passe désormais dans les journaux et il est sollicité à certaines soirées. 2 ans plus tard en 1831,la peau de chagrin,son premier roman « philosophique », sort au grand jour et une fois de plus : ravi le lectorat féminin. Il goute après ça au snobisme et s’y prête assez bien malgré son allure de rappeur à 2 centimes.

« YO, Je suis Balzac,moi j’ai la niaque

toi tu l’a pas alors voilà

toi tu crains,moi je suis un saint

Alors casse toi,ou j’appelle le roi

pour qu’il t’emprisonne et que moi je l’empoisonne

Moi je bas l’blé,toi tu bats  l’avoine

Moi c’est de l’argent,toi c’est d’la bouffe de moine

Toi tu pues la pisse,moi je bois du pastis

Toi tu pourrais pas, AH, AH !!!

Moi je peux,EUH, EUH !!!!!

Toi tu peux pas,AH,AH !!!!!

Moi je peux,EUH,EUH !!!

Moi,Balzac,j’ai la niaque,et toi,tu l’a pas…..

La chanson de Balzac est disponible sur Itunes pour la copieuse somme de 2,99 € !

Bref… Revenons à nos moutons. De partout Balzac est acclamé,même si ses manières laisse à désirer (il porte le couteau pour la viande à la bouche) Quel petit porcelet !!!!

Par la suite il tombe amoureux (encore…) d’une marquise qui admire ses œuvres,elle l’invite alors à voyager en Suisse et en Italie.Aveuglé par L’amoooooour. Il la suit comme un chat derrière un pelote de laine et lui fais des avances,qu’elle refusa catégoriquement (elle ne devais pas être au courant pour son poids vu que les magazines peoples n’existait pas à l’époque)

Cette bourde lui inspirera un roman:la duchesse de  table à langer Langeais.

Et là il va encore tomber amoureux et ainsi de suite….

A SUIVRE

NEXXXXXXXT TIIIMMME !!!!!!!!

Kicko

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s