DEPLACEMENT AU HAVRE! INCIDENT CENTRALE NUCLEAIRE DE PENLY EN SEINE MARITIME

Publié: 14 avril 2012 dans NEWS
Tags:, ,

SOURCE WIKIPEDIA

Un schéma clair….mais pour les néophytes comme moi, il a fallut que l’on me décrypte tout de même. L’uranium est dans le réacteur nucléaire et plus précisément dans les « crayons » (les trait dans la cuve en « orange » sur le dessin).

Les traits rouge qui circulent autour des crayons est de l’eau qui chauffe grâce à la fission de l’uranium. Cette eau chaude du circuit primaire (car au contact direct avec le réacteur) chauffe à son tour l’eau du circuit secondaire, en bleu sur le schéma, transforme l’eau en vapeur (cours de 5eme) c’est la VAPORISATION qui fait tourner la turbine, qui fait tourner le générateur (aimant qui tourne) qui…fabrique l’électricité!!!!

Voilà le concept d’une centrale nucléaire!!! Les grosses cheminée sont des aéroréfrigérant pour refroidir l’eau du circuit secondaire ! La fumée de l’on voit sortir des cheminée est ….de la vapeur d’eau !! image :

Mais qui est Penly ?

La centrale nucléaire de Penly est située sur les communes de Saint-Martin-en-Campagne et Penly sur la côte de la Manche, entre Le Tréport (à 20 kilomètres au nord-est) et Dieppe (à 15 km au sud-ouest), et à 70 kilomètres de Rouen, en Seine-Maritime. Elle a été construite et est exploitée par EDF1.

Mais pourquoi je parle de Penly ?

On est en déplacement au Havre, donc découvrir qu’il y a un incident dans le département où l’on se trouve, cela… interpelle. Guillaume qui a travaillé dans le nucléaire dans sa jeunesse, hé oui…., notre jeunesse est derrière nous…m’a expliqué grâce à ce schéma en gif animé, où a eu lieu le problème et pourquoi cela est non problématique dans le sens où le réacteur étant arrêté, la chaleur a cessé de monter, et donc pas de risque majeur. De plus comme le circuit primaire est fermé, s’il y a eu fuite c’est dans le circuit secondaire qui n’est pas en contact avec l’extérieur, avec la « nature ». Oui mais l’eau du circuit secondaire est dorénavant contaminée et pourrait passer dans le circuit tertiaire, lui, en contact avec l’extérieur…Alors… on sait décontaminer certaines matières grâce à certains produits….

Le problème a eu lieu le 5 avril 2012

extrait d’article de journal :

Sur une échelle de 1 à 7, l’Autorité de sûreté nucléaire a classé les deux départs de feu de jeudi à la central de Penly, en Seine-Maritime, au niveau 1, le moins élevé. Pourtant le réacteur restera à l’arrêt pendant plusieurs jours. Un défaut a été identifié sur un joint de l’une des quatre pompes de refroidissement du circuit primaire dans ce bâtiment.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s