DEPLACEMENT LE HAVRE! VENDREDI 7 AVRIL LA MOUCHE DE DAVID CRONENBERG

Publié: 8 avril 2012 dans CINEMA
Tags:, , , ,

Je me dois de faire un post sur la mouche de D.Cronenberg, car celui de Kicko, à beau être hilarant, bien que bref…., je ne retrouve par toute l’émotion, toute la peur, la réussite, de ce chef-d’œuvre!

En effet, puisque c’est de ma génération, j’ai vu ce film dans la jeunesse (la mienne)…je l’avais trouvé….bien, même très bien! Mais vous savez bien que l’adolescence est une période de grande émotivité qui nous fait  apprécier tout et n’importe quoi, je dois l’avouer. Mais à PRESQUE 40 Ans, on a la tête froide et un + dans la case « objectivité », j’ai revu pas mal de film que j’ai aimé, et très peu passe la rampe…. Quelle rampe….aucune idée! D’où vient cette expression d’ailleurs?…vite WIKIPEDIA!

def. : rampe : alignement de lumières (de la scène)

La jaquette dit à propos de ce film « un film d’horreur romantique », mouui, je dirais un film d’horreur qui sais tellement bien doser la part de psychologique, que le monstre on le connaît, on sait qu’il va nous bouffer et pourtant comme l’héroïne, on veut l’aider, au lieu de le fuir, on veut encore croire en son humanité alors qui s’avance vers nous pour nous …détruire ou plus…nous liquéfier grâce à ses sucs gastriques produites en quantité industrielle!!miam miam!

moi, j’ai pas besoin, des photos, pour faire du remplissage, n’est ce pas MONSIEUR Kicko!!!

Barbara

Avant de clore ce post, une remarque intéressante sur l’œuvre de cronenberg par batbad

En dehors de cette prédominance marquée dans l’œuvre du réalisateur, David Cronenberg est aussi LE cinéaste de la métamorphose…

… parce qu’il est à peu près le seul à traiter le sujet!

Que l’on considère Hollywood ou les circuits « indépendants », la métamorphose est absente au cinéma. Les évolution marquées des personnages, avec des changements profonds, suivent toujours les mêmes axes:

  • La guérison – le personnage a été blessé par un événement dur mais va finir par se restaurer. Hollywood en est saturé, on peut citer « Inception » ou « Signs« .
  • L’affirmation de potentiel – quelque chose a toujours été enfoui au fond du personnage et va se révéler. Sujet classique, par exemple « Matrix« , le propagandesque « Working Girl« , ou, plus subversif, « Fight Club« .
  • La métaphore adolescente – le personnage va apprendre à devenir un adulte responsable. On peut citer « Spider-Man » et à peu près tous les Disney.
  • La déchéance – le personnage a fait des erreurs dans sa vie, il va devoir les payer. On peut citer « Requiem for a Dream« .
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s