DEPLACEMENT AU HAVRE : ALPHONSE DAUDET LE PETIT CHOSE

Publié: 17 mars 2012 dans LIVRES/TEXTES

Alphonse Daudet, né à Nîmes dans le département du Gard le 13 mai 1840 et mort à Paris le 16 décembre 1897 (à 57 ans), est un écrivain et auteur dramatique français.

Je déteste ce livre. Pourtant c’est presque une autobiographie, pourtant c’est le précurseur du livre sur l’enfance, pourtant….néanmoins, je déteste ce livre. Il est rare que j’écrive  un post lorsque je déteste un livre, car je m’arrête souvent au premier chapitre et je n’est rien à dire or ici j’ai lu les trois quart du livre par égard c’est un auteur célèbre, il faut le connaitre pour sa culture générale et puis il faut je puisse aider kicko pour le BEPC…Il faut dire que je n’ai  pas un gout prononcé pour les classiques tel que  Zola, Stendhal, Flaubert tiens des auteur du XIX EME …mais je déteste ce livre, c’est… viscérale. Le petit chose est un anti héros misérable, minable, sans envergure, sans courage, sans volonté, un fétu de paille qui flotte et dérive au grès des courants et des vents…c’est très tendance. Si  c’est le but de l’auteur, bravo, son but est atteint ! On ne peux qu’avoir envie de cracher sur ce personnage. Il n’essaie pas que l’on ait d’empathie pour lui? Bravo, il m’est impossible de vouloir le sauver, de lui tendre la main, bref, de l’aider. Mais il y a aussi l’époque. Quelle époque ! vu avec les yeux de Daniel Eyssette, on n’a qu’une envie, se flinguer, tout semble humide, moisi, empli de babarottes (cafards).

Je découvre avec ce livre, qu’il m’est impossible de lire un livre sur un personnage que je ne peux pas estimé. Non ce n’est pas cela, il m’est impossible d’apprécier un livre sur un personnage donc je ne comprend pas les agissements. Il m’est impossible de lire 400 pages avec ce ton désespéré ! Il salit tout ! Même la fin est noire : il n’est pas content d’être un commerçant florissant, dans la chaleur d’une famille qui l’apprécie! quel  » homme » ! quel butor!

Il reste Tartarin de Tarascon et Les lettres de mon moulin à conseiller…Mouais….Tartarin, encore un héros non satisfait de son destin donc  mythomane et les lettres sont intéressantes jusqu’à…6  ans. Pas de temps à perdre avec lui . Et pourtant il faut il faut se le fader pour le BEPC ! quelle plaie ! et j’ai pas 15ans et toute la mauvaise volonté du monde !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s