L’ENFANT DU CIRQUE de Camilla LAGERQVIST

Publié: 6 février 2012 dans LIVRES/TEXTES

Je viens de finir (hier soir) ce livre trouvé à XIBULL l’ancien FNAC EVEIL ET JEU, un magasin malin pour trouver de jeux de société à foison, des jeux d’éveil en veux-tu en voilà, et une bibliothèque sonore et papier qui donne parfois envie de tout acheter tellement la curiosité est stimulée !

Ce livre en effet je ne l’ai vu nul par ailleurs (pourtant c’est un bayard jeunesse…je veux que ce n’est pas une maison d’édition rare)

L’enfant du cirque est intéressant, on a envie de savoir le destin de cette petite fille  de 6 ans en 1917 . Sa mère la confie à la directrice d’un cirque en attendant de gagner assez d’argent pour elles deux. Malheureusement la directrice est assez malhonnête car elle fait croire  à la petite fille que sa mère l’a vendue au cirque et ne lui fait passer les courrier que lui écrit ladite mère! Le drame aurait plus supportable! Mais l’intrigue moins, je vous le concède. L’auteur, après un premier hiver très descriptif, le froid intérieur et extérieur, la dureté de la directrice etc…l’été plus « heureux » car passer sur scène lui réchauffe le cœur. Les autres hivers sont survolés et l’intrigue saute d’événements en événements.

Je ne me plain de cet état de fait, je n’avais envie de lire du Zola, autrement je lirais du Zola directement. Mais j’avoue que que les 8 ans passent trop vite ! Mais c’est un livre jeunesse ne l’oublions pas.

J’ai été intéressée aussi par le fait que l’histoire se situe dans les pays scandinaves ! C’est comme quand j’ai lu la bio de Roald DAHL (« boy ») : dépaysant. Un allez retour avec l’actualité, aurait peut-être était sympa…peut-être. Et une description des paysages…peut-être..

barbara

Extrait du  site de Bayard

Une nouvelle famille

1917. A six ans , Ellen est  « vendue » par sa mère au Cirque Formidable de Mme Zenitha, qui veut en faire une étoile de la corde raide. Elle grandit au sein d’une nouvelle famille, des  saltimbanques , des acrobates et autres lanceurs de couteaux. Il y a même une femme à barbe , la douce Welda , qui lui ouvre les yeux sur un monde de tolérance  mais aussi d’étrangeté: un homme-tronc, des naines-danseuses, un homme sans visage… Des « freaks » très fréquentables !

Un souvenir douloureux

Entre entrainements et spectacles , la vie  se déroule. Mais le souvenir de sa mère la hante. A quatorze ans, Ellen est une véritable star. Un soir de représentation, elle retrouve sa mère. Entre les deux femmes, qui ne se sont pas revues , ni écrit (du moins Ellen le croit-elle) depuis de nombreuses années, les retrouvailles sont douloureuses…

Camille Lagerqvist est née en 1967.Elle vit avec ses quatre enfants dans une petite ville de Suède . Elle est également journaliste. L’enfant du cirque est son premier livre traduit en français.

PARU EN NOVEMBRE 2011

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s