RESUME DE SOS TITANIC

Publié: 8 septembre 2011 dans LIVRES/TEXTES

S .O.S Titanic (collection : mon histoire)

Résumé du début

Julia Facchini  est une petite fille dont les parents sont des émigrés Italien.  Elle vit avec sa mère, son père et son frère à New York ou elle coule une vie heureuse. Avec sa mâchoire et  sa tête elle ressemble  à un garçon (lui dit sa mère) elle elle se trouve très  belle. Pour venir à New York c’était horrible selon ses parents : ils voyageaient en 3ème classe ! (à L’époque il existé une troisième classe dans les trains, les avions…) Les plats étaient infâmes et ils étaient entassés comme des vulgaires valises. Bref ce n’était pas jojo. Un jour l’oncle Alfredo leur propose de faire un voyage pour retourner en Italie pour revoir leur famille ! Mais dans quel bateau vont-ils voyager ? Vous le serez plus tard !

kicko

fiche technique du livre

SOS Titanic : journal de Julia Facchini, 1912

Auteur : Christine Féret-Fleury
Editeur : Gallimard Jeunesse
Collection : Mon Histoire
Avril 2005 – 7,95 euros
Roman à partir de 10 ans
Thèmes : Roman historique, Mer/Océan, Immigration, Citoyenneté, tolérance, société, Histoire, pays, géographie, atlas

L’éditeur : Gallimard Jeunesse

C’est en 1972, que Pierre Marchand fonde le département Gallimard Jeunesse, avec Jean-Olivier Héron, tous deux fondateurs de la revue Voiles et Voiliers. Leur ambition est de placer la qualité artistique de leur production au niveau de la réputation littéraire de la prestigieuse maison. D’emblée, ils…

L’avis de Ricochet

Julia Facchini est la fille d’immigrants italiens installés à New-York. Ayant acquis une certaine aisance, ils décident de retourner dans leur pays sur le Carpathia, navire fiable ayant fait ses preuves. Folle de joie, Julia commence un journal, et nous raconte la vie et les activités sur le bateau, les classes sociales reconstituées, sa petite enquête à propos d’une curieuse femme habillée tout de violet (elle s’avérera d’ailleurs être une criminelle ! ). On parle beaucoup du Titanic, qui fait route vers l’Amérique au même moment. Le voyage est très vite interrompu par l’appel au secours de ce paquebot réputé insubmersible, et le Carpathia sauvera les rares survivants. Julia se lie d’amitié avec un petit garçon rescapé, qui lui raconte le naufrage en détail. Revenue à New-York, elle intitulera ses souvenirs SOS Titanic…
Gallimard jeunesse lance une nouvelle collection, Mon Histoire, avec, entre autres, ce titre. Il s’agit de journaux intimes d’enfants ayant vécu un événement historique marquant. L’aspect « authentique » de l’ouvrage est assuré par une couverture, une typographie adéquates et un effet de papier coupé sur la tranche. A la fin, un dossier explique le contexte. Rien de bien neuf en fait, puisqu’il s’agit de mêler la petite histoire à la grande, via le regard d’un enfant. Mais le procédé fonctionne toujours, et SOS Titanic est un ouvrage réussi. Le point de vue est particulièrement original, Julia n’étant pas directement sur le Titanic mais parvenant à nous faire vivre malgré tout, et avec émotion, le naufrage. Cette optique évite un pathos qui aurait été lassant si elle avait été une passagère du Titanic. Et puis, cela permet à Christine Féret-Fleury de garder une distance dans son récit et d’explorer aussi d’autres thèmes de l’époque : le phénomène de l’immigration, celui des classes sociales étanches les unes aux autres, celui de la domesticité avec la femme en violet… Le lecteur s’attache à Julia, jeune fille curieuse et décidée. Une catastrophe archi-exploitée dans la littérature, mais dont le traitement est ici largement digne d’intérêt.
Sophie Pilaire
Voir la chronique de Sophie Pilaire
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s